Venez sur notre site internet : http://www.musee-boissons.com

lundi 24 juillet 2017

Histoire de la bouteille isotherme

Une bouteille isotherme, ou par antonomase une bouteille thermos ou une thermos (d'après la marque Thermos), est une bouteille permettant de conserver un liquide à une température proche de sa température initiale. Elle est considérée en thermodynamique comme une approximation d'un système isolé.

C'est constitué de deux ou trois couches de métal pour éviter le contact avec l'air.



Voici son histoire :

C'est donc au tout début du XIX° siècle qu'Arsène d'Arsonval (1851-1940), médecin, pionnier français de l'électricité médicale et grand ingénieur, mais surtout grand visionnaire invente la vase d’Arsonval, le premier contenant isotherme.
Il est même le premier, en 1881, à exposer dans la Revue Scientifique l'utilisation de la différence thermique des eaux marines de surface et de profondeur.
D'Arsonval réalise, en 1888, les vases de verre à doubla paroi et à vide intérieur permettant de conserver les liquides volatils. C'est le physicien français Violle qui eût l'idée de métalliser les surfaces intérieures de ces récipients pour diminuer les pertes par rayonnement, et ainsi naquit la première bouteille isotherme.

Arsène d'Arsonval 


La bouteille de verre à double parois et vide intérieur, qui sera plus tard amélioré par Dewar.
Le chimiste et physicien britannique James Dewar (1842-1923) a été le premier à produire de l'hydrogène liquide. Pour conserver cette matière à très basse température, il imagine en 1892 un récipient isolant constitué de deux parois de verre séparées par du vide : le vase de Dewar.


Le chimiste et physicien britannique James Dewar a été le premier à produire de l'hydrogène liquide. Pour conserver cette matière à très basse température, il imagine en 1892 un récipient isolant constitué de deux parois de verre séparées par du vide : le vase de Dewar.

vase de Dewar


Appelée vase de Dewar ou vase d'Arsonval du nom de ses inventeurs qui ont amélioré la bouteille de verre à double paroi avec vide intérieur, le premier usage commercial de cet objet ménager se produit en 1904 quand la compagnie allemande Thermos est fondée.
Dewar ayant omis d'enregistrer un brevet pour son invention, Thermos dépose un brevet. James Dewar perd le procès réclamant ses droits d'inventeur.

En 1903, Reinhold Burger, technicien verrier, inventa la bouteille thermos.  perfectionnent le vase de Dewar et commercialisent la première bouteille isotherme sous la marque "Thermos" (du grec ancien thermos, "chaud").
Reinhold Burger a essayé sur, optimisé et spécialisé que l'on appelle des vases de Dewar dans de nombreux essais. Il a changé la forme, l' amélioration de la dépression de la paroi intermédiaire et le miroir intérieur, de sorte que la couche d'argent ne pèle plus, a donné une bouteille.
Boîtier métallique stable, léger, protégé contre le récipient en verre à double paroi et de son cou extrêmement fragile par stabilisation spéciale dans le boîtier, la bouteille fait facilement verrouillable et leur a fourni une coupelle amovible. Enfin, un flacon à vide , il a été remplacé en 1903, qui pratique pour l'usage quotidien populaire, fiable, chaud ou froid divertissant au besoin, en grande partie incassables, facile à nettoyer et était encore attrayante.

Il lui donna le nom de « Thermos », avec le dépôt de brevet en 1904.

Reinhold Burger

Il déposera le brevet dans 115 pays



Le succès est au rendez-vous et la bouteille remporte en 1909 le prix de la Meilleure Invention. 

Des récipients de grande capacité sont alors commercialisés, qui sont très appréciés par les foyers avant l'arrivée des réfrigérateurs.

Dans les années 1950, le bouchon en liège est remplacé par le bouchon en plastique.

En 1966, le verre est remplacé par l'Inox. Incassable et ultralégère, la bouteille devient l'accessoire indispensable des pique-niques et des voyages. En Inox, double paroi, il conserve les boissons fraîches durant 24 heures et les boissons chaudes 8 heures.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire